Éthique numérique

Cultivons notre jardin…

"Dans un contexte de destruction et de réduction culturelle au profit d’une hégémonie, il paraît impossible de parler de modération. …

Oui c’est une pratique active qui nécessite une implication forte dans les communautés concernées, et donc une compréhension de celles-ci.
Et une communauté, ça se cultive, ça se travaille. Un peu comme un jardin : Il faut parfois favoriser une plante un peu faible vis à vis d’autres envahissantes, mais la plupart du temps, il suffit de laisser faire et de s’assurer que chacune dispose des ressources nécessaires à son développement.

Vouloir modérer les plateformes des GAFAM, selon les termes qu’ils nous proposent, c’est faire de l’agriculture industrielle : destruction de la diversité, destruction des sols, maximisation des profits et uniformisation des semences."

Article complet : https://www.laquadrature.net/2019/07/22/de-la-moderation/

https://jami.net/ verojeanluc point de rendez-vous premierspasjami

Jami est un logiciel libre de communication universel qui respecte les libertés et la vie privée de ses utilisateurs.

1 Like

Article très
intéressant. Jusqu’ici je pensais que l’automodération à la manière de slashdot (par les lecteurs, donc) était l’une des plus efficace, mais je comprends clairement que le critère de diversité n’est pas atteint : slashdot va automodérer les excités (dont les mesages restent, mais se retrouvent “enfouis” avec des notes négatives), mais cette manière de faire, sur un réseau parlant d’éthique, va certainement faire la part belle aux visions les plus classiques (de la majorité)…

1 Like

15 premières minutes et plus si affinité :
https://www.thinkerview.com/benjamin-bayart-et-marc-rees-pass-sanitaire-geopolitique-de-la-data-copie-privee/

1 Like